Commission-4-immobilier.com » Immobilier » SCPI Corum Origin : la meilleure SCPI ?

SCPI Corum Origin : la meilleure SCPI ?

Corum Origin est une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) lancée en 2012 est gérée par Corum AM. Cette incontournable SCPI est spécialisée dans l’investissement immobilier en zone Euro et a pour objectif d’atteindre un taux de distribution de 6%. Elle est accessible à partir de 1 075€, Corum Origin est une solution d’épargne immobilière qui vous permet de vous procurer un revenu potentiel tous les mois.

Zoom sur la SCPI Corum Origin

Créée en 2012, la SCPI Corum Origin est l’une des plus rentables du marché. Son secret réside dans la flexibilité de sa méthode de gestion. Elle a affiché pour la sixième année consécutive, un taux de rendement supérieur à 6% et sa rentabilité pour 2018 est encore attendue autour des 6%.
Cette SCPI innovante est bien connue en raison de ses performances permettant de faire bénéficier de différents avantages aux associés investisseurs qui ont des parts dans la SCPI Corum Origin. En effet, ces derniers perçoivent un versement mensuel qui constitue un revenu complémentaire important.
Outre ces avantages, la SCPI Corum Origin est connue aussi en raison de son rythme de versement permettant aux investisseurs ayant souscrit à un emprunt de rembourser les intérêts grâce aux dividendes mensuels.

Pourquoi investir dans la SCPI Corum Origin ?

  • La SCPI Corum Origin permet d’investir dans tous les secteurs de l’immobilier tertiaire ( bureaux, commerces, murs d’hôtels, entrepôts et actifs liés au secteur de la santé ).
  • Corum Origin est la SCPI la plus diversifiée géographiquement. Elle investit actuellement dans neuf pays de la zone euro ( Allemagne, Belgique, Espagne, France, Irlande, Italie, Pays-Bas, Portugal, Slovénie ).
  • Les associés de la Corum Origin bénéficient d’une fiscalité douce sur les dividendes perçus à l’étranger.
  • La SCPI Corum Origin garantit à ses associés un rendement annuel supérieur à 6,00 % (6,01 % en 2012, 6,30 % en 2013, 6,31 % en 2014 et 6,30 % en 2015).
  • La SCPI Corum Origin affiche un TRI ( Taux de Rendement Interne ) de 5,53% sur 5 ans.
  • Corum Origin est également la 1ère société de gestion de SCPI qui va investir en dehors de la zone euro avec la SCPI Corum XL.
  • La stratégie de la SCPI Corum Origin repose sur l’optimisation de l’utilisation de la notion de cycle immobilier, c’est-à-dire à des périodes de hausse et de baisse du prix des actifs.
  • Le management de la SCPI Corum Origin cherche en permanence à profiter des cycles immobiliers propres à chaque pays de la zone euro pour acheter en période de bas de cycle et céder des actifs en période de haut de cycle en fonction des opportunités du marché.
  • La SCPI Corum Origin ressort sans discontinuité dans la première place du podium, et ce pour le plus grand bonheur des associés de cette SCPI innovante.

Un rendement à capital variable fait référence aux SCPI au sein desquelles les parts sont émises tant que le plafond du capital n’est pas atteint. En effet, le montant d’un rendement à capital variable peut être modifié n’importe quand et ce, à la hausse comme à la baisse. Ainsi, La SCPI est en augmentation permanente de capital. De ce fait, les investisseurs n’auront pas besoin d’attendre la confrontation des offres ou l’augmentation du capital, contrairement à la SCPI à capital fixe. En d’autres termes, cela signifie que les investisseurs peuvent sortir ou entrer à n’importe quel moment.

Investir immobilier

Les SCPI à capital variable

Les SCPI à capital variable touchent plusieurs aspects importants. Chaque cas possède ses propres spécificités.

Liquidité des parts et SCPI à capital variable

Dans les SCPI à capital variable, les reventes des parts et leur liquidité sont assurées par les sociétés de gestion. Généralement, la revente est indépendante des offres et de la demande permettant ainsi d’avoir une valeur des parts clairement moins volatile. Par ailleurs, les SCPI à capital variable viennent afficher clairement le prix d’achat et des reventes des parts. L’autre principal avantage de cette catégorie de SCPI est la stabilité des prix de la majorité des mesures où ces derniers ne varient pas forcément, sauf dans le cas des revalorisations des prix des différentes parts.

Patrimoine et SCPI à capital variable

Le fonctionnement d’une SCPI à capital variable est bien spécifique. En effet, la souscription se fait à n’importe quel moment et la revente et la revalorisation des prix sont des moyens et outils qui permettent d’obtenir des prix de souscription qui viennent traduire directement la valeur vraie du patrimoine. Le prix des souscriptions et des reventes des parts de ce type de SCPI est fixé par les sociétés de gestion dans le cadre d’une réglementation bien précise et définie de l’ensemble des biens qui constituent le parc SCPI, leur permettant ainsi de faire l’objet d’une expertise régulière avec des valeurs cohérentes et en corrélation significative avec le patrimoine des SCPI telles que la SCPI Corum Origin, ce qui n’est pas forcément le cas des SCPI à capital fixe.

Comment s’effectue la collecte au niveau des SCPI à capital variable ?

La SCPI à capital variable peut, selon le volume des collectes, principalement en cas de collectes massives, mener vers la fermeture du capital et ce, pour une raison bien précise. En effet, ce type de SCPI préfère se laisser le temps de réaliser des acquisitions rentables afin de distribuer le reste aux associés.

Au final, la SCPI à capital variable présente des avantages et des atouts non négligeables pour tous les investisseurs. Il est ainsi préférable d’étudier cependant l’ensemble des caractéristiques de ces SCPI pour éviter de subir les déconvenues qui en découlent.

Quelle est la fiscalité des rendements à capital variable ?

Lorsque les associés sont des personnes physiques, ceux-ci perçoivent certains revenus spécifiques à savoir :

  • Les revenus fonciers,
  • Les revenus financiers.

Les revenus fonciers font référence aux loyers tirés directement de la gestion du patrimoine immobilier des SCPI à capital variable. Les souscripteurs et associés dans ce cas profitent d’une déduction forfaitaire à hauteur de 14 % sur tous les revenus et pourront donc déduire le montant de l’intérêt des emprunts contractés au cours de l’acquisition des parts sociales.

Ils pourront également profiter d’un déficit foncier dans une certaine limite.

Quant aux revenus financiers, ceux-ci représentent de produits issus directement de la gestion financière par les entreprises de gestion du patrimoine et de la trésorerie. Les associés et souscripteurs doivent déclarer le montant des revenus de tous les capitaux mobiliers et peuvent, s’ils le souhaitent, profiter d’un prélèvement libératoire.